Journaux de séjour #237-238 : Une journée à Quetzaltenango (Xela)

Journaux de séjour #237-238 : Une journée à Quetzaltenango (Xela)

Jour n°237 :

Nous nous réveillons tranquillement. La journée sera consacrée à la visite de Quetzaltenango. Dans l’ensemble ce sera assez rapide, il n’y a pas grand-chose à voir. Normalement, l’intérêt de la ville tient dans ses sources naturellement chaudes. La région est volcanique et bien que les sources sentent le souffre leurs propriétés bénéfiques sont bien présentes. Nous ne les verrons pas à cause d’une mauvaise période féminine, merci Dame Nature ! Or donc, nous allons commencer avec un bon petit-déjeuner au restaurant de la veille.

Nous partons ensuite sur la grande place, photo emblématique de la ville car l’architecture y est la plus soignée. Bien sûr on y trouve la cathédrale et sans doute quelques bâtiments administratifs d’importance. L’ambiance est à Noël, nous croisons même une petite vendeuse d’allumettes. Le temps de se rappeler le conte, séquence émotion.

Nous décidons de continuer vers la colline d’où on nous a vanté un magnifique point de vue. Le chemin est un peu long mais agréable. Nous arrivons bientôt en vue du chemin quand un passant nous dit de faire attention. On y aurait recensé beaucoup de voleurs sur la colline. Le monsieur repart sur cette mise en garde. En grande pétocharde, je décide de ne pas prendre de risque. Nous nous rabattons sur une boulangerie proche. Nous récupérons quelques gourmandises avant de revenir dans le centre de Quetzaltenango.

Dernière option de visite possible, le cimetière. C’est étrange mais il semble que ce soit un lieu agréable pour s’y promener. Nous faisons la route et arrivons devant les portes. Effectivement les tombes sont colorées, de forme étrange pour certaines. Ça reste un cimetière et décidons de ressortir sans trop réveiller les morts. Encore qu’avec la musique tout autour, c’est à se demander pourquoi nous ne voyons pas un ou deux squelettes danser.

 » La mémoire des vivants fait la vie des morts » Ou encore  » La mémoire des vivants fait revivre les morts »

La visite s’achève bien plus tôt que prévu. Nous retournons à l’auberge pour travailler jusqu’au soir. Nous ressortons pour manger au McDonald’s et prendrons des churros à un vendeur de rue. L’un, l’autre ou les deux, mal nous en a pris…

Ah oui, sur le chemin du retour à l’hôtel on a croisé une pharmacie qui vend naturellement des Ferrero Rocher !

Jour n° 238 :
Nous nous réveillons barbouillés. Will surtout est pris de nausées. C’est d’autant plus embêtant que nous retournons à Antigua aujourd’hui. Le taxi arrive et nous partons à 8h. Le taxi nous ramène à Los Encuentros et une fois de plus nous attendons la navette suivante. Nous repartons un peu plus tard et arrivons enfin à Antigua, 3h de route depuis Quetzaltenango.

Nous trouvons vite notre hôtel et nous installons. Will a vraiment besoin de se reposer et je ne me sens pas de manger non plus. Pendant qu’il dort, je vais simplement me renseigner sur deux-trois trucs à notre prochain hôtel. De retour, je veille sur Will qui me fait une poussée de fièvre. En fin d’après-midi, ça va beaucoup mieux. Nous demandons une simple soupe au restaurant de l’hôtel, histoire de reprendre des forces. Nous resterons la soirée à nous reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *